Conseil d’administration

 

Lindsay D'Aoust Lindsay D’Aoust B.ing. – Présidente

Lindsay a toujours aimé les animaux, il lui est impossible de se souvenir d’une époque où ils n’auraient pas constitué une partie importante de son existence, et cela même lorsque sa vie professionnelle se déroulait loin des animaux à poils et à plumes. En 1981, après avoir obtenu un diplôme de l’université McGill en génie électrique, elle travailla dans le domaine de la conception de réseaux de données pendant plusieurs années, avant de s’engager dans la gestion des programmes, la gestion des ressources humaines et la réingénierie des processus.

En 1997, comme son mari parcourait le monde et qu’une petite fille était née, le couple décida d’acheter une ferme à Hudson. Et Lindsay dût se réinventer. Elle choisit la vie de pépiniériste et la vente par internet. Cette nouvelle orientation lui assura à la fois du temps pour être avec sa famille et une flexibilité qui lui permit de s’impliquer dans la communauté. Elle devint, en 2009, membre du conseil d’administration du Nichoir, en 2010, directrice du projet de nouveau centre et, en 2011, présidente du Nichoir.

Lindsay, Denis, son mari, et Julie, leur fille, partagent leur ferme, située tout près du Nichoir, avec quatre chiens et deux ânes.

 

Wendy Dollinger Wendy Dollinger B.Sc. – Vice-présidente

Wendy a obtenu un baccalauréat en agriculture à l’université McGill, avec une majeure portant sur les gros animaux . Elle a toujours fait du bénévolat dans sa communauté, que ce soit à la bibliothèque scolaire quand ses trois enfants étaient jeunes, à Dix Mille Villages ou, plus récemment, à Literacy Unlimited. Mais elle avait toujours désiré s’occuper d’animaux ou d’oiseaux, et lorsqu’elle apprit que Le Nichoir avait besoin de chauffeurs elle se proposa donc immédiatement. Son premier travail devait simplement consister à cueillir un oiseau à la SPCA et à l’apporter au Nichoir. Mais lorsqu’elle arriva à Hudson plus de cent bébés goélands venaient d’être secourus, et le besoin de mains supplémentaires était urgent. N’ayant jamais touché un oiseau de sa vie, Wendy fut quelque peu effrayée de recevoir un bébé goéland à nettoyer, mais depuis lors elle n’a jamais reculé.

Elle est devenue bénévole régulière du Nichoir et elle aime y venir faire ses quarts hebdomadaires. Il y a peu, Wendy s’est inscrite à un cours élémentaire de réhabilitation de la faune.

 

Janette Fauque Janette Fauque – Trésorière

Janette est née et a grandi au Royaume-Uni. Durant son enfance, elle rapportait régulièrement chez elle des animaux orphelins (tels que hérisson ou rapide tortue à trois pattes). Après avoir émigré au Canada, elle a fait carrière dans le secteur de la distribution, où elle a atteint des postes de haute direction, puis elle s’est orientée vers le secteur manufacturier en tant que vice-présidente d’un fabricant canadien de vêtements pour femmes. Elle est également partenaire d’une société dont la mission est d’aider les designers des Premières Nations à élaborer leurs produits et à les mettre en marché pour l’exportation.

En 1996, Janette fut l’une des cofondatrices du Nichoir, avec Lynn Miller, Denise Paquette et Lise Sylvestre. Elle en fut la trésorière pendant les sept premières années… et elle va l’être de nouveau.

 

Bryan Procter Bryan Procter DVM, M.Sc. – Secrétaire

Après une formation en médecine vétérinaire, Bryan quitta l’Ontario et devint Québécois afin d’obtenir un diplôme d’études supérieures en zootechnie à l’université McGill (collège MacDonald). Ensuite, bien que demeurant dans la région montréalaise, il quitta le monde universitaire pour se lancer dans une carrière en recherche pharmaceutique, dans le secteur privé. Depuis fort longtemps Bryan vit entouré de chiens et de chats et est passionné par « toutes les créatures, grandes et petites » et, maintenant qu’il est à la retraite, il a décidé de consacrer temps et énergie à soutenir le programme de réhabilitation aviaire du Nichoir. Après moins d’une saison de bénévolat au Nichoir, Bryan a été invité à faire partie du conseil d’administration, dont il est présentement le secrétaire. Il s’emploie à planifier et préparer activement la construction du nouveau centre de réhabilitation et d’éducation.

 

Susan Wylie Susan Wylie B.Sc., CWR – Directrice générale

En tant que biologiste de la faune, Susan tient absolument à ce que la promotion de la conservation des oiseaux sauvages soit associée à la science, à l’éducation et au professionnalisme. Cela fait plus de dix ans qu’au Nichoir elle prend soin des oiseaux chanteurs, insectivores et aquatiques, tout en ayant une passion particulière pour la réhabilitation des martinets ramoneurs, une espèce menacée. En tant que directrice générale, Susan doit également s’occuper des levées de fonds destinées au fonctionnement du centre ainsi que des événements publics, tout en dirigeant le personnel et les bénévoles et en supervisant les programmes éducatifs et environnementaux du centre.

Susan est diplômée de l’université McGill. Elle y a obtenu un baccalauréat avec majeure en biologie de la faune, elle est également technicienne en gestion de l’environnement.

Elle est actuellement présidente de l’International Wildlife Rehabilitation Council (IWRC), et est membre de son conseil d’administration depuis 2008. Elle est aussi réhabilitatrice certifiée de la faune, présidente du comité du développement et instructrice à l’IWRC. Elle est enfin animatrice de louveteaux à Scouts Canada depuis dix-sept ans.

 

Lynn Miller Lynn Miller B.Sc.Ag., Dipl. Ecotox., PhD, CWR – Directrice émérite

Lynn a vu le jour en Nouvelle-Zélande, entourée d’animaux : chats, chiens, poulets, chevaux, perruches, etc. Mais c’est sa passion pour la faune et la conservation qui l’amena à assister aux cours d’été du Jersey Wildlife Preservation Trust, puis à travailler un certain temps au Zoo de Londres. Lors d’agréables vacances en France, sa rencontre avec un séduisant Canadien français l’entraîna vers une nouvelle vie, au Québec. Étudiante au collège Macdonald de l’université McGill, à Sainte-Anne-de-Bellevue près de Montréal, elle commença à travailler sur les oiseaux de proie au Centre Macdonald de recherche sur les rapaces (aujourd’hui Centre d’ornithologie et de conservation des oiseaux). Bien entendu, le fait que les oiseaux de proie soient la spécialité du centre n’empêchait pas de nombreuses personnes d’y apporter des canetons, des oiseaux chanteurs, des hérons et des pigeons. Et son erreur consistait à rapporter ces oiseaux chez elle… mais en était-ce bien une ? C’était il y a vingt-six ans.

En 1996, Lynn cofonda Le Nichoir. Elle devint instructrice à l’International Wildlife Rehabilitation Council (IWRC), puis membre du conseil d’administration et, en 2011, elle en est devenue la présidente. Les classes Lynn enseigne lui ont permis de beaucoup voyager à travers l’Amérique du Nord et le Mexique, l’Irlande et l’Afrique du Sud.

Lynn a poursuivi ses études et elle a obtenu un doctorat en toxicologie environnementale et, par le biais de son poste de recherche au département de chimie de l’université Concordia, elle participe à la recherche sur l’impact du pétrole sur les oiseaux, en particulier les fous de Bassan qui migrent vers le sud, en Floride et dans le Golfe du Mexique.

 

Dr Amanda Glew Dre Amanda Glew DMV – Directrice émérite

Amanda s’est consacrée aux animaux, petits et grands, dès l’obtention de son diplôme. Étant l’une des propriétaires de la clinique vétérinaire Timberlea et professeure au département de santé animale du cégep Vanier, la dre Glew partage sa passion pour l’enseignement et les soins aux animaux avec tous ceux qui sont prêts à l’écouter.

Elle fait partie du conseil d’administration du Nichoir depuis 1995 et nous fait bénéficier, autant que possible, des soins vétérinaires de son établissement. Des radiographies d’ailes brisées, des déchirures du jabot et des blessures ouvertes d’oiseaux chanteurs y ont été prises en charge, avec l’assistance du personnel du Nichoir. Elle a été parmi les premiers organisateurs de la vente aux enchères annuelle « Pour les oiseaux », l’une des principales sources de financement du Nichoir. Elle s’implique aussi dans des collectes de fonds pour divers organismes caritatifs dédiés aux animaux sauvages ou domestiques, tel le nage-o-thon « Sauvons les baleines une fois encore » (Save the Whales Again). Elle organise aussi, dans des refuges pour animaux, des journées de stérilisation intensive de chiots saisis dans des usines à chiots (il est déjà arrivé que cinquante chiots soient stérilisés en une seule journée !).

Sa philosophie est que toute personne qui le peut devrait donner de son temps pour quelque chose qu’elle aime. Elle aime les animaux, son temps de bénévolat est donc consacré, entre autres, à ceux-ci.

Charles-Henri Brunet Charles-Henri Brunet PA LEED® AP
Charles-Henri, né à Sudbury en Ontario, a grandi au milieu de la nature et de la faune.  Adolescent, il s’aventura souvent dans les régions sauvages du Nord de l’Ontario lors d’expéditions de plongée et de canotage sur ses nombreux lacs et rivières.À 18 ans, il partit faire des études d’ingénieur à l’université d’Ottawa, mais au bout d’un an, désireux d’une approche plus polyvalente mariant la science et les arts, il déménagea à Montréal et fit des études à McGill où il obtint une maîtrise en architecture en 1984. C’est à Montréal qu’il rencontra son épouse, Rose, et qu’ils élevèrent leurs trois enfants.

Il est, depuis 1986, membre de l’OAQ (Ordre des architectes du Québec). Et, depuis 1992, il est actionnaire et président d’Espace Construction, une entreprise de construction qui cible le marché commercial, industriel et institutionnel de la grande région de Montréal et alentours. Son intérêt et sa passion pour l’environnement et le développement durable l’ont conduit à devenir professionnel accrédité LEED (Leadership in Energy and Environmental Design) en 2008. Cette année-là il est aussi devenu membre du conseil d’administration de la section du Québec du CaGBC (Conseil du bâtiment durable du Canada), dont il a été président en 2012 et 2013.

En 2011, Rose et lui décidèrent de transformer leur cour arrière de Pointe-Claire, typique de la banlieue, en un habitat faunique incluant un milieu humide artificiel, un jardin sauvage et un potager biologique. En août 2016, après 5 ans passés à planter, creuser et replanter, ils demandèrent à la FCF (Fédération canadienne de la faune) de reconnaître leurs efforts et obtinrent la certification « Jardin pour la faune ». Leur cour arrière est devenue à l’année longue le lieu favori de nombreuses espèces : abeilles, oiseaux et petits mammifères.

En tant que membre du conseil d’administration il se réjouit de participer, d’apprendre et de contribuer à l’important travail accompli par Le Nichoir.

Dre. Florence Erdmann Dre Florence Erdmann DMV

Native de Londres, en Grande-Bretagne, l’amour durable de Florence pour les animaux commença avec le déménagement de sa famille à l’Île-Bizard, alors peu développée, où elle eut la chance de grandir à coté d’une forêt. Des chiens, des chats, des chevaux et toutes sortes d’animaux secourus s’ensuivirent, et ce qui aurait pu n’être qu’un simple amour des animaux se transforma en une carrière consacrée à leur bien-être. Florence obtint son diplôme de médecin vétérinaire à l’Université de Montréal.

Florence est maintenant co-partenaire et vétérinaire à l’Hôpital vétérinaire de Pierrefonds. Adepte enthousiaste du plein-air et passionnée de jardinage, elle vit dans l’Ouest de l’Île avec son mari et ses trois enfants.

 

Frank Hicks Frank Hicks

Frank Hicks est né en Irlande, mais il a grandi et a étudié au Canada. Il possède une grande expérience professionnelle en commercialisation, en service à la clientèle, en administration et en comptabilité. En 1982, après avoir quitté un poste de contrôleur financier, Frank a réalisé son rêve et est devenu propriétaire de sa première boutique d’antiquités. En 2003, après une carrière très fructueuse, aspirant à une vie tranquille, il a décidé de s’installer à Hudson, Québec. Frank est un bénévole très actif : il s’implique dans NOVA (soins infirmiers à domicile), dans la boutique de bienfaisance locale de la bibliothèque, dans la Société d’histoire d’Hudson (Hudson Historical society). Et il est également conservateur du musée local, représentant du comité des commerçants d’Hudson, d’organismes de chiens de sauvetage, et du Nichoir.

 

Glenn MacIsaac Glenn MacIsaac CPA, CMA

Glenn a grandi à Wabush, au Labrador, au cœur de la nature. C’est là que sont nés son amour et son respect pour la faune.

Il vit au Québec depuis plus de vingt ans, et s’est installé dans la région de Hudson en 2001. Glenn et son épouse Isabelle ont deux enfants extraordinaires. Comme Isabelle est vétérinaire, ils partagent leur foyer avec de nombreux compagnons à quatre pattes.

Comme il croit profondément à l’importance du travail qu’effectuent tous les intervenants du Nichoir, il s’est senti honoré lorsqu’on lui a demandé de faire partie du conseil d’administration.

Glenn est diplômé de l’Université d’Ottawa, où il a obtenu un baccalauréat en commerce (comptabilité) avant d’obtenir le titre de CPA/CMA. Il est présentement entrepreneur autonome.