Un article dans le journal Your Local Journal

Dans l’édition du 3 juillet 2009 du journal Your Local, un article a été publié par un collaborateur spécial Frank Hicks concernant le sauvetage de neuf canetons d’un hôtel à Montréal. Ceux-ci étaient tombés dans une zone de la piscine remplie de goudron. (juillet 2009)

Article dans le journal Montreal Gazette

Dans l’édition du 7 juillet 2009 du journal Montreal Gazette, un article (A Haven for Broken Wings) a été publié par la journaliste Cheryl Cornacchia concernant Le Nichoir. La photographe Natasha Fillion du journal a pris de belles photos du Nichoir. (juillet 2009)

Le Nichoir – ouverture 2009

Le Nichoir ouvre les portes de la grange le 18 mai pour la nouvelle saison 2009. (mai 2009)

Voir le communiqué de presse

Le nouveau centre de conservation aviaire

Discours de l’annonce du nouveau centre de conservation aviaire, le 24 avril 2009

par Lynn Miller, B.Sc., Dipl. Ecotox., candidate au Ph.D

Cofondatrice du Nichoir, membre du conseil d’administration de l’International Wildlife Rehabilitation Council

« Je suis très fière de lancer officiellement la campagne pour le projet de nouveau centre de conservation aviaire du Nichoir. Après deux années passées à chercher un bâtiment hivernisé, les membres du conseil en ont conclu que la meilleure solution est de construire un nouveau centre sur la réserve naturelle Clarke-Sydenham, où nous sommes déjà installés, à Hudson. J’ai le plaisir de vous montrer l’image en 3D de ce nouveau centre !

Le nouveau centre respectera les attributs naturels de la propriété. C’est un projet impressionnant – et probablement l’un des plus importants de l’histoire de la conservation aviaire au Canada.

Le centre comprendra un hall d’accueil, des unités de recherche et de soins intensifs, plusieurs volières et une grande salle de classe destinée à recevoir les groupes de jeunes et les visiteurs. Les divers espaces pourront porter le nom de nos partenaires privés et corporatifs qui souhaiteront participer à cet héritage voué à la conservation.

Notre équipe forme un groupe soudé de gens dévoués qui s’efforcent d’améliorer un petit coin de notre planète au profit des oiseaux sauvages et de la nature qui les passionnent. L’idée d’avoir un centre quatre-saisons destiné à soigner ces oiseaux et à éduquer et inspirer les jeunes est un rêve en voie de réalisation.

Passer du rêve à la réalité nécessite un grand nombre de partenaires clés et de bénévoles. J’aimerais inviter la mairesse Elizabeth Corker à dire quelques mots à ce sujet : »

La mairesse Corker: « Je suis fière de dire qu’Hudson est en faveur des oiseaux ! Au nom du conseil municipal, je félicite Le Nichoir d’être non seulement le seul de son genre au Canada, mais aussi un important atout constitutif de la communauté hudsonienne.

Je dois avouer que je ne savais pas vraiment ce que faisait cet organisme, ni qui étaient les personnes qui le géraient, jusqu’à ce que Lynn Miller me fasse visiter les lieux l’automne dernier et que je vois, entre autres choses,  un canard en voie de guérison. Je crois qu’on peut dire que ce fut le coup de foudre !

Le bon fonctionnement du Nichoir dépend de la générosité de gens comme vous et des nombreux bénévoles.  Nous sommes extrêmement fiers de compter cet organisme parmi nous, et nous espérons que vous continuerez à l’appuyer alors qu’il lance une campagne de financement destinée à la construction d’un nouveau centre de réhabilitation quatre-saisons sur leur site actuel, à Hudson. »

« Madame Corker, merci de nous appuyer et de reconnaitre le rôle que joue Le Nichoir au niveau de la conservation, du tourisme et de la communauté. J’aimerais profiter de l’occasion pour remercier sincèrement les personnes et les organismes suivants :

  • Madame Marnie Clarke qui a fait don de sa propriété à Conservation de la nature Canada ;
  • Monsieur Frank Royle qui représente ici Madame Clarke, ce soir ;
  • Conservation de la nature Canada – bureau du Québec ;
  • Dimension3 pour le design et le concept architectural ;
  • Merlik Graphics pour l’imagerie en 3D ;
  • Impression Paragraph, notre imprimeur partenaire.

Pour finir, le projet de nouveau centre ne serait pas possible sans l’énergie et le sens de l’initiative des bénévoles.

J’espère que vous prendrez le temps de partager cette excitante nouvelle avec votre famille et vos amis. Nous nous réjouissons d’avance d’établir des partenariats avec des personnes, des sociétés et des organismes à même d’aider Le Nichoir. Nous aurons aussi besoin de nouveaux bénévoles – si vous voulez vous joindre à notre dynamique équipe, s’il vous plait, faites-le nous savoir. »

Le Nichoir remet en liberté 5 martinets-ramoneurs 700 km de Montréal

Les changements climatiques affectent les cycles de migration et Le Nichoir est obligé de remettre en liberté 5 martinets-ramoneurs à 700 km de Montréal. (septembre 2008)

Voir le communiqué de presse

Un oiseau périt suite à une blessure de carabine à plombs

L’oiseau provenait de Beaconsfield. Cet acte de cruauté envers les animaux a apporté beaucoup de souffrance à ce pauvre oiseau. « Les fusils ne sont pas des jouets » dit Lynn Miller, experte en réhabilitation d’oiseaux sauvages et l’une des fondatrices du Nichoir. (juillet 2008)

Voir le communiqué de presse