Le grand Défi

Grand défi 2016

Pour une 4e année consécutive Le Nichoir a participé au Grand Défi QuébecOiseaux au cours duquel Jo-Annie Gagnon et des bénévoles ont observé pendant 24 heures le plus d’espèces d’oiseaux possible sur un territoire de 10 mètres de diamètre. Un vrai marathon d’observation des oiseaux ! Cet événement, déjà dans sa 6e année, réunit tous les niveaux d’ornithologues de la province dans le but de sensibiliser le public et de recueillir des fonds pour la conservation des oiseaux sauvages et de leurs habitats.

Notre équipe a atteint son objectif en observant 50 espèces d’oiseaux différentes cette année.

Pour y arriver, quelques-uns des participants ont passé la nuit à la belle étoile, ajoutant ainsi à leur liste deux oiseaux de nuit : une chouette rayée et une bécasse d’Amérique. D’autres espèces intéressantes telles que le butor d’Amérique, la gélinotte huppée et le râle de Virginie font également partie de la liste.

Vous avez jusqu’au 30 juin 2016 pour encourager les membres dévoués de notre équipe : visitez la page internet du Grand Défi QuébecOiseaux à quebecoiseaux.org et cherchez-y l’équipe du Nichoir. Ou bien, contactez directement Le Nichoir : jo-annie@lenichoir.org

Protégeons nos chats et sauvons nos oiseaux

Une nouvelle campagne vise la sécurité des chats et la protection des oiseaux

Alors que de nombreuses espèces d’oiseaux sont en déclin, Nature Canada, le plus ancien organisme caritatif national de conservation de la nature du pays, a lancé une campagne destinée à fournir des renseignements et des solutions favorables à nos populations d’oiseaux sauvages.

La campagne Protégeons nos chats et sauvons nos oiseaux menée par Nature Canada rassemble des organismes et des individus concernés par le bien-être des chats et des oiseaux. Cette campagne porte sur les dangers rencontrés par les chats en liberté, et sur la menace correspondante qu’ils représentent pour les oiseaux. Elle encourage les propriétaires de chats à agir et à inciter les municipalités à adopter des stratégies qui entraînent des changements positifs pour les deux catégories d’animaux.

En 2015, Le Nichoir a soigné 1649 oiseaux sauvages victimes, principalement, d’activités humaines. Malheureusement, la cause de blessure la plus fréquente était l’attaque d’un chat. Comme partenaire local de Protégeons nos chats et sauvons nos oiseaux, Le Nichoir soutient cette initiative dans l’espoir d’augmenter la sensibilisation et encourage le public à visiter leur site internet.

Des chats et des oiseaux

Le printemps démarre à tire-d’aile au Nichoir

Susan WylieLe printemps avance et la plupart de nos migrateurs hivernaux sont de retour. Où que vous regardiez vous voyez des oiseaux affairés à chercher des matériaux pour leur nid, à parader tant et plus dans l’espoir de séduire une oiselle, ou à acquérir leur magnifique plumage nuptial. Toute cette animation signifie à coup sûr que les services du Nichoir seront requis cet été, et les portes de la grange sont officiellement ouvertes!

Avec la construction du nouveau centre de conservation du Nichoir et la célébration de notre 20e anniversaire, l’été promet d’être occupé! Notre politique de la porte ouverte permet à tous de visiter nos installations, de profiter de nos panneaux d’interprétation tout en explorant la réserve naturelle Clarke Sydenham et de faire connaissance avec le personnel et les bénévoles.

Nous sommes ouverts comme d’habitude durant la construction, mais n’hésitez pas à nous téléphoner avant de venir, afin de ne pas tomber sur un jour où l’accès et le stationnement sont limités.

 

Susan

Le printemps est dans l’air

Welcoming backLe printemps est une période très occupée : outre les indispensables grands nettoyages de printemps, nous devons aussi nous préparer à accueillir nos amis à plumes au terme de leur longue migration. Ils reviennent de loin – parfois des milliers de kilomètres – et la meilleure façon de les accueillir est de mettre en œuvre tout ce qui facilite leur retour.

L’un des points essentiels est de connaître le moment où les différentes espèces sont de retour dans votre région. La meilleure façon de s’en souvenir est de l’indiquer sur votre calendrier ou de tenir un journal. Toutefois, pour connaître les espèces déjà de  retour, vous pouvez aussi contacter votre groupe ornithologique local ou nous consulter.

À cette saison où le nombre d’oiseaux qui se déplacent est élevé, vous pouvez prévenir leur collision accidentelle avec des fenêtres en plaçant vos mangeoires à moins de 3 m ou à plus de 10 m de vos fenêtres. [Lire la suite…]

Le Grand Défi

Le Grand défi

Les bénévoles du Nichoir se sont regroupés pour relever le Grand Défi QuébecOiseaux.

Encouragez nos bénévoles en faisant un don !

Le Grand Défi

Il s’agit d’une compétition d’observation d’oiseaux et d’une levée de fonds. Une moitié des fonds recueillis servira à soutenir les programmes du Nichoir. L’autre moitié servira à financer des projets de conservation des oiseaux sauvages proposés par le Regroupement QuébecOiseaux. Ils visent la protection des espèces menacées suivantes : la crécerelle d’Amérique et les hirondelles noire, rustique et à front blanc.

Règles

À partir d’un site donné, chaque équipe doit observer le plus grand nombre d’espèces possible en 24 heures : soit du 6 mai à 18 h au 7 mai à 18 h, incluant la nuit.

 

L’objectif du Nichoir

Notre objectif est de récolter 1000 $ et d’observer 50 espèces d’oiseaux différentes.

Pourquoi participer ?

Parce que cette activité contribue non seulement à soutenir Le Nichoir mais également à manifester son engagement envers la conservation des oiseaux sauvages à un niveau plus large.

Soutenez l’équipe du Nichoir

Faites un don ! Celui-ci peut, au choix, consister en un montant variant en fonction du nombre d’espèces observées par notre équipe en 24 heures, ou en un montant fixe. Tous les dons sont bienvenus !

Faites un don

  • Appelez Jo-Annie au 450-458-2809 ou écrivez-lui à jo-annie@lenichoir.org
  • Visitez le site internet du Regroupement QuébecOiseaux
  • Passez à notre kiosque du marché Finnegan le 7 mai (775 Main, Hudson)

Les saveurs d’Hudson permet de recueillir 52 000$

Susan Wylie, Executive Director

Quelle soirée fantastique! Quel succès sans précédent ! Lors de cette troisième édition des Saveurs d’Hudson, nos 115 hôtes nous ont permis de recueillir 52 000 $.

2016 est une année extrêmement importante pour Le Nichoir. Nous célébrons non seulement 20 ans d’engagement envers la conservation des oiseaux sauvages, mais aussi l’inauguration d’un nouveau bâtiment principal. Rien de tout cela n’aurait été possible sans le soutien que vous nous avez apporté au fil des années. Le 2 avril, nous avons célébré les réussites que tous nos amis ont rendues possibles, et nous avons assuré l’existence de nos programmes d’été.

Les sommes recueillies vont servir, d’une part, aux soins des oiseaux et aux programmes éducatifs cet été et, d’autre part, à équiper la salle de classe et la cuisine du nouveau bâtiment.

Cliquez sur le lien pour voir des photos de la présentation de la Dre Lynn Miller Le Nichoir hier et aujourd’hui

Le conseil d’administration tient à vous remercier pour votre aide merveilleuse. Sans vous, cette soirée n’aurait pas été possible.

Encanteurs – Michael Lawrence et Robin Pridham, Animateur de la soirée – Elias Makos, musiciens – Stewart Gunyon, Geoff Mitchell et Andrew Skowronski, Tom Disandolo (Photographe), Wanda Bray (Arrangement floraux), Nancy Kaudel (Graphiste), Christine Saillart (Traductrice)

Nos bénévoles dévoués – Nathan Afilalo, Gen Blanchet, Josée Bonneville, Jessica Cadieux, Cynthia Chesmer, Sean Cloghesy, Kim Cox, Ryan Denis, Karin Drewery, Susi Filsner,  Johanne Gravel, Erica Guth, Erin Harris, Kevin Ilaqua, Martin Jackson, Catherine Jarjour, Veronica Jensen, Connie Lattanzio, Maria Lattanzio, Weiyi Liu, Adrian Malandrucco, Sabrina Milot, Natasha Nicolson,  Johanne Oolman, Christina Page, Dylan Robinson, Stephen Saplywyj, Amanda Schofield, Diane Seguin, Elaine Serafini, Michelle Wachman, Margot Wilbert, Dan Wylie et Karen Wylie.

Un grand merci à l’architecte Maude Hallé Saint-Cyr, du Studio MMA, pour les maquettes du nouveau bâtiment sur vos tables. Remerciements à la Ville d’Hudson pour les tables et à C & C Packing Inc pour le parrainage des ingrédients. Sélection de vins présentée par Edith et Giovanni du restaurant Del Fiacco.

Remerciements à – Claudia Portaro – Claudia’s Catering, Dave Warner- Auberge Willow, Dawn Hodes – Daboom! Desserts, Jean-Pierre Martel – Crème glacée du Terrior Hudson, Keith Wells – Mackoli, l’équipe de l’Artisan de la mer, La Maison du Défricheur, Nancy Kaudel et Carl Dubé – Brûlerie Totem, Patricia Hovington – Aliments Minus -40, Stuart LeBaron – LeBaron Bites.

 

Merci à nos commanditaires

« La corneille » Les corneilles sont connues pour nicher dans de très grands arbres d’où la vue est vaste.

eSpace Construction inc. Wayside Inspection Devices

 

« Le cardinal » L’éclatant cardinal attire l’attention sur lui.

Fondation Sami Fruits

 

 

Robert Daoust et fils Hôpital vétérinaire Hudson

 

« Le pic » Le tenace pic sait se fait remarquer. 

TOKAN Inc.

Whitlock Golf and Country Club La Pivoinerie D'Aoust

 

« L’hirondelle » Les hirondelles représentent la liberté, l’espoir et le début d’un voyage. 

 Pridham's Auction House

www.pridhams.ca
1-877-533-5877

The Garden Path

The Garden Path
www.thegardenpath.info

The Country Gardener

The Country Gardener
www.thecountrygardener.ca

Patricia Wright
BFL Canada Skedaddle_Fr-(1)

 

« Le colibri »  Le colibri nous rappelle les plaisirs simples de la vie. 

Elizabeth & Gerry Semmelhaack, Louise Riel, Sarah Clinton, Massimo Fabbro, Marta Swistak

L’événement Les saveurs d’Hudson célèbre le 20e anniversaire du Nichoir !

Les saveurs d'Hudson 2016

Des chefs et des commerçants unissent leurs efforts pour faire de cette levée de fonds du Nichoir, le 2 avril, un événement incontournable !

Les saveurs d’Hudson vous permettra de déguster un éventail de créations culinaires de chefs régionaux qui ne pourra que réjouir votre palais. Cette levée de fonds est vitale pour Le Nichoir, qui est le seul centre de réhabilitation d’oiseaux sauvages du Québec spécialisé dans les oiseaux chanteurs et aquatiques.

Les chefs démontreront leurs talents en préparant des spécialités qui ont fait leur réputation. Surveillez bien la chef Claudia Portaro de Service de traiteur Claudia, Stuart LeBaron de Bouchées LeBaron, Keith Wells de Mackoli Catering, l’équipe de l’Artisan de la mer, Patricia Hovington de Moins 40, Dave Warner de l’auberge Willow, Dawn Hodes de Daboom! Desserts, Brûlerie Totem et Jean-Pierre Martel des crèmes glacées artisanales Hudson. En outre, chacun de nos 115 hôtes chanceux aura droit à une petite surprise de la Maison du Défricheur. [Lire la suite…]

Édition spéciale 2016 – Les nouvelles du Nichoir

Le personnel, les bénévoles et les amis du Nichoir souhaitent partager avec vous les faits saillants de 2015.

Quelques statistiques…

Au Nichoir, tous – personnel et bénévoles – s’occupent des oiseaux qui y sont admis. C’est en grande partie grâce aux bénévoles que le centre peut leur offrir des soins 7 jours par semaine, 365 jours par an.

En 2015, 138 bénévoles ont donné plus de 4600 heures afin que 1649 oiseaux de 100 espèces différentes reçoivent des soins attentifs et professionnels – cela représente un accroissement de 9,3% sur l’année précédente.

Les trois espèces les plus couramment admises au Nichoir en 2015 ont été des espèces indigènes tels le merle d’Amérique (13,8 %), le canard colvert (12,4 %) et le goéland à bec cerclé (8,5%).

Les attaques de chats (8,2%) viennent en tête des causes de blessures, suivies par les collisions avec des fenêtres (3,8%) et avec des autos (2.6%).

Téléchargez votre Info-lettre 2016 ici

Les nouvelles du Nichoir

Joyeuses Fêtes et Meilleurs Vœux pour 2016 !

Le Nichoir

Nous vous remercions tous, bénévoles et sympathisants, d’avoir donné si généreusement en 2015. Sans vous, nous n’aurions pu ni prendre soin de tous les oiseaux apportés au Nichoir, ni donner autant de programmes éducatifs, ni lancer la construction du nouveau bâtiment.

Model Le NichoirLes architectes du Studio MMA ont créé un Nichoir à faire soi-même. Imprimez-le et construisez la maquette de ce nouveau centre conçu par le Studio MMA et construit par eSpace Construction.

Nous nous réjouissons à l’idée de vous accueillir dans le vrai bâtiment l’été prochain !

Campagne annuelle 2015

Campagne annuelleUne fois par année, durant notre campagne annuelle, nous invitons la collectivité à montrer son appui pour le travail que nous réalisons au Nichoir. Votre don au Nichoir dans le cadre de la campagne annuelle permet à notre équipe de biologistes de la faune, d’étudiants et de bénévoles de réaliser notre mission de conservation des oiseaux sauvages.

Le Nichoir remplit cette mission en offrant deux programmes : des soins professionnels et attentionnés pour les oiseaux sauvages blessés et orphelins, et le développement et l’offre d’éducation environnementale pour le public.

Le saviez-vous ?

 Le Nichoir est devenu le plus grand centre de réadaptation des oiseaux chanteurs au Canada.

Cette année, nous avons déjà procédé à l’admission de plus de 1 560 oiseaux de 84 espèces différentes et les avons soignés.

Le personnel et les bénévoles répondent à plus de 6 000 courriels et appels chaque année.

L’an passé, les bénévoles ont donné plus de 4 500 heures pour aider à soigner les oiseaux.

En 2014, les oiseaux sont arrivés au Nichoir en provenance de plus de 144 villes et municipalités du Québec.

Pratiquement chaque admission est causée par un impact humain malheureux.

Nous avons admis 11 hirondelles à front blanc juvéniles lorsque leurs nids ont été retirés d’un pont de Montréal. Après plusieurs semaines à les nourrir toutes les 45 minutes, nous les avons baguées et relâchées.

Une outarde a été admise avec un hameçon pris dans son cou. L’hameçon a été retiré, la blessure nettoyée et, après une courte convalescence dans notre grande volière, l’oiseau a été relâché.

Cinq oisillons d’hirondelle de rivage, une espèce en déclin au Québec, ont été sauvés quand de l’équipement d’excavation a détruit leur nid, un tunnel dans le sable. Les jeunes oiseaux ont été nourris à l’aide d’une diète spécialisée toutes les 30 minutes pendant plusieurs semaines avant d’apprendre à voler dans une cage de vol. Ils ont été relâchés avec succès dans une zone protégée.

Le Nichoir traite les oiseaux comme des individus, mais nous croyons fermement que l’éducation est la clé de la conservation des populations d’oiseaux sauvages et de leurs habitats. Nous utilisons donc ce point de vue pour développer notre programme éducatif officiel, car nous voyons quotidiennement l’impact qu’ont les activités humaines sur les oiseaux sauvages. Plus de 600 enfants ont déjà participé à nos programmes cette année. L’appui financier que nous recevons durant notre campagne annuelle nous permet de continuer de développer et d’offrir ces programmes.

En notre nom à tous du Nichoir, je vous remercie pour votre participation à notre campagne annuelle et pour la confiance que vous témoignez envers nos efforts pour les oiseaux avec lesquels nous partageons notre planète.

Salutations cordiales,

Susan

Susan Wylie Sc., biologiste de la faune
Directrice générale