La réhabilitation d’un oiseau – Histoire nº 1

White-winged scoter

Macreuse à ailes blanches

Les mâles sont entièrement noirs à l’exception d’un peu de blanc autour des yeux et d’une tâche blanche sur les plumes des ailes.

Le cas : ce canard souffrait d’un empoisonnement au plomb fort probablement pour avoir avalé un vieux leurre de pêche en plomb reposant au fond du Saint-Laurent.

Le traitement : Le Nichoir lui apporta des soins de soutien tels que nourriture et chaleur et lui administra des remèdes destinés à abaisser le niveau de plomb.

Le résultat : la macreuse fut relâchée parmi une grande troupe de macreuses dans la Baie de Valois cet hiver.

Le saviez-vous ? Dans la région de Montréal on ne voit de macreuses qu’en hiver alors qu’elles migrent des extrémités les plus nordiques du Canada vers les côtes de l’Atlantique et du Pacifique.

Cet article a d’abord été publié dans la Hudson St-Lazare Gazette et est reproduit ici avec leur aimable permission.