Aidez les oiseaux pour leur voyage vers le sud

BluebirdNous avons beau en être à défaire nos valises après les vacances estivales, de nombreux oiseaux présents dans le ciel québécois se préparent, eux, pour la période du voyage qui approche.

À l’arrivée de l’automne, de nombreux oiseaux chanteurs et insectivores, comme les colibris, les carouges à épaulettes, les martinets et les hirondelles, entament leur préparation pour la migration vers le sud des États-Unis, le Mexique, les Caraïbes ou même plus loin, vers l’Amérique centrale ou l’Amérique du Sud. Ce processus, qui peut commencer en août et durer jusqu’à trois semaines, est crucial à la survie des oiseaux pendant leur long voyage.

Aidez les oiseaux à se remplumer pour la migration avec ces étapes faciles :

Offrez les bons aliments
Pour emmagasiner assez d’énergie pour la migration, certains oiseaux changent de régime alimentaire durant les derniers jours de l’été. Ils cessent de chasser les vers et les insectes et augmentent leur consommation de fruits et de graines, plus faciles à trouver et riches en gras et en sucre. Le poids des oiseaux peut augmenter substantiellement durant cette période.

Ce que vous pouvez faire :
Nettoyez vos mangeoires régulièrement et remplissez-les de fruits et de graines.
Les orioles, par exemple, adorent les raisins et les oranges. Vous pouvez aussi offrir de la graisse et des graines de tournesol, du beurre d’arachide, des vers de farine ou des grillons séchés.

Nettoyez le bain d’oiseaux chaque semaine et remplissez-le d’eau, mais jamais plus de cinq centimètres.

Souvenez-vous de garder les chats à l’intérieur !

Facilitez le vol nocturne
Bien des migrations se produisent la nuit, et vous verrez bientôt des volées d’oiseaux chanteurs aller d’arbre en arbre une fois le soleil couché. Cet exercice les aide à accumuler la masse musculaire dont ils ont besoin et à s’adapter au vol nocturne.

Ce que vous pouvez faire : À l’aide d’un marqueur jaune ou d’autocollants de couleurs pâles, faites des X sur vos fenêtres. Cela préviendra les chocs accidentels, car les oiseaux peuvent voir la lumière ultraviolette.

Assurez-vous que les déchets sont placés dans les poubelles, car les oiseaux peuvent se prendre dans les sacs de plastique et se blesser avec d’autres matériaux.

Préparez l’année prochaine
Lorsque vous songerez à la prochaine saison de jardinage, pensez aux plantes qui porteront à l’automne des fruits pour les oiseaux migrateurs et leur serviront d’abri.

Ce que vous pouvez faire : Choisissez des arbustes de la famille des cornouillers (Cornus), qui portent des fruits à haute teneur en gras. D’autres bonnes options comprennent les plantes qui produisent des baies, comme l’amélanchier et le sorbier des oiseaux, qui porte à l’automne des grappes de baies rouges.

Sources : Lynn Miller, cofondatrice du Nichoir ; site Web de Nature Canada ; laboratoire d’ornithologie de Cornell ; magazine de la California Academy of Sciences.

Image: Rick Tomalty