Les oiseaux sont des éducateurs hors pair

À la mi-juin nous avons admis une toute jeune grive fauve enlevée par erreur à ses parents. Légèrement plus petites que le merle d’Amérique, les grives fauves appartiennent à la famille des turdidés. Elles nichent au sol, ou près du sol, ce qui facilite leur capture ou leur « enlèvement » par le public.

De nombreux oiseaux chanteurs adolescents passent quelques semaines au sol avant de voler parfaitement. Cette période, essentielle à leur développement et à leur apprentissage, les aide à se préparer à survivre dans la nature. Les parents ne restent pas avec eux, ils se contentent de les nourrir à intervalles réguliers. La plupart des parents oiseaux ont peur des humains. Ils ne se manifesteront donc pas, même si vous vous approchez de leur jeune. Des oiseaux adolescents sains ne doivent jamais être enlevés à leurs parents.

Cette grive fauve est passée du stade d’oisillon à celui d’adolescent grâce à nos soins. À son arrivée au centre l’oiseau a reçu des fluides sous-cutanés et a été nourri d’insectes. Depuis lors, il a été nourri à toutes les heures de vers de farine, de criquets et d’autres aliments. Désormais, c’est un juvénile sain et robuste qui chasse lui-même ses proies. Il a été placé dans l’une des volières pour oiseaux chanteurs où il améliore son vol et ses habiletés de chasse, en vue de sa remise en liberté au cours des deux prochaines semaines.