A Murder of Crows… (en anglais)

(En anglais seulement)
Speed BumpRecently, en route to Le Nichoir from my home in St-Lazare, I was happy to see a flock of Wild Turkeys in a field close to the road. Having not seen any for about a year, I stopped to watch them. This was delightful, as the male was in full courtship display! As I admired them, I wondered, “What does one call a group of turkeys?”

Many people may be familiar with collective terms such as a “murder” of crows, a “parliament” of owls and a “gaggle” of geese. But was there one for a group of turkeys? I decided to do some research and soon discovered that there were numerous collective nouns (terms which denote a specific group of persons, things or animals) for all sorts of birds. [Lire la suite…]

Aidez les oiseaux pour leur voyage vers le sud

BluebirdNous avons beau en être à défaire nos valises après les vacances estivales, de nombreux oiseaux présents dans le ciel québécois se préparent, eux, pour la période du voyage qui approche.

À l’arrivée de l’automne, de nombreux oiseaux chanteurs et insectivores, comme les colibris, les carouges à épaulettes, les martinets et les hirondelles, entament leur préparation pour la migration vers le sud des États-Unis, le Mexique, les Caraïbes ou même plus loin, vers l’Amérique centrale ou l’Amérique du Sud. Ce processus, qui peut commencer en août et durer jusqu’à trois semaines, est crucial à la survie des oiseaux pendant leur long voyage.

Aidez les oiseaux à se remplumer pour la migration avec ces étapes faciles : [Lire la suite…]

Souhaitons la bienvenue aux oiseaux migrateurs précoces

Song SparrowLe sud du Québec réentendra bientôt des pépiements et des battements d’ailes, car le printemps approche et les premiers oiseaux migrateurs vont revenir de leur long séjour hivernal dans des contrées plus méridionales. Deux oiseaux chanteurs seront à observer dans les semaines à venir : le bruant chanteur et le carouge à épaulettes. D’autres oiseaux tels le goéland à bec cerclé et le quiscale bronzé arriveront à la fin février et en mars.

Pourquoi ce retour précoce
Les oiseaux migrateurs reviennent sur leurs lieux de reproduction dès que le printemps fait repartir leurs ressources alimentaires. Soit de la mi-février à la fin mai. La lumière, le vent et la température en particulier influencent le moment choisi par les oiseaux. Avec les changements climatiques qui entraînent un réchauffement de la planète, des études récentes laissent entendre que les oiseaux qui migraient longtemps reviennent désormais plus tôt que par le passé. Cette année ne fera pas exception car Environnement Canada s’attend à des températures au-dessus des moyennes en février.

Repérer les premiers oiseaux migrateurs précoces
Les carouges à épaulettes sont parmi les premiers à entreprendre le voyage de retour vers le Canada. Ils arrivent dès la mi-février. Vous pouvez facilement repérer le mâle grâce à son plumage noir et à ses épaules striées de rouge (épaulettes). La femelle, plus petite, est moins visible avec son plumage brunâtre, bien que la strie blanche sur sa poitrine puisse la trahir.

[Lire la suite…]