Fermeture

Afin de protéger le public et le personnel du Nichoir, aucun visiteur ne sera admis au centre jusqu’à nouvel ordre.

Vous devez absolument prendre rendez-vous avant d’apporter un oiseau blessé ou ayant besoin de soins.

Les articles de notre boutique La Plume Verte (y compris le café Le Nichoir Bird Friendly®) bénéficient d’un service de cueillette sur place, ou d’un service d’achat en ligne : accéder au site.

* Les frais d’expédition du café Le Nichoir Bird Friendly® acheté en ligne sont toujours réduits à 5 $ par envoi.

Admission des oiseaux blessés ou ayant besoin de soins : désormais, les admissions ne se font que sur rendez-vous. Nous demandons qu’une seule personne accompagne l’oiseau, et nous la prions de rester dans son véhicule. Appelez-nous au 450 458-2809 afin que notre personnel vous explique la façon de procéder.

Nous vous remercions de votre coopération.

Accueillir l’inconnu et aller de l’avant !

L'équipe de soins aux oiseaux du Nichoir 2020

L’équipe de soins aux oiseaux du Nichoir 2020

Cet été Le Nichoir a établi un nouveau record : depuis le mois de mai, 2377  oiseaux ont été admis au centre pour des soins. Alors qu’en raison de la pandémie la plupart de nos programmes sont suspendus, notre programme de soins aux oiseaux a fonctionné à plein régime avec succès. Nous avons vu défiler des volées de merles d’Amérique et de canetons colverts, et des poignées d’hirondelles rustiques et de viréos aux yeux rouges. Le centre a débordé d’oiseaux ayant besoin de soins.

Maintenant que l’été est sur son déclin, les admissions d’oiseaux déclinent aussi. L’automne va nous permettre de repenser notre façon de communiquer avec nos sympathisants et de trouver de nouvelles façons de financer notre travail. Notre équipe déborde d’enthousiasme à l’idée de tester de nouveaux modes de communication en ligne et de développer les versions virtuelles de nos événements traditionnels. Pour en savoir davantage sur ces initiatives, surveillez nos prochains bulletins d’information.

Le Nichoir a été incroyablement chanceux, ses sympathisants et la communauté locale l’ont considérablement épaulé. Nous remercions du fond du cœur tous ceux qui n’ont cessé de nous aider. Nous sommes touchés de voir le niveau de soutien que plusieurs personnes ont offert aux oiseaux sauvages et au Nichoir durant la crise en cours.

Cueillette sur place

Le Nichoir est heureux de vous annoncer qu’il offre un nouveau service de cueillette des achats faits à notre boutique La Plume Verte. Il n’est pas trop tard pour vous préparer à nourrir les oiseaux durant l’automne et l’hiver ! Nos articles les plus populaires sont tous disponibles, qu’il s’agisse de graines, de mangeoires ou d’accessoires. Pour plus de détails et des photos des articles, visitez notre page Facebook. 

Cueillette sur place :

Pour passer une commande envoyez un courriel à info@lenichoir.org ou appelez le 450-458-2809, poste 6. Votre commande sera traitée dès réception de votre paiement. Les paiements ne peuvent se faire que par téléphone.

Votre commande sera préparée dans les 24 heures suivant le paiement. Dès qu’elle sera prête, vous en serez informé par courriel. Vous trouverez votre commande étiquetée dans le hall du Nichoir (637 Main, Hudson). Vous devez venir la chercher dans les 48 heures.

Les commandes passées en ligne via La Plume Verte incluent, comme d’habitude, des frais d’expédition.

Des livraisons hebdomadaires de nourriture permettent d’équilibrer les factures d’épicerie

Tout l’été, des personnes des environs nous ont aidés à nourrir nos patients aviaires grâce à des dons réguliers de raisins, de melons d’eau, d’oranges et autres produits. C’est Tracy Gallacher qui a mené la charge et mobilisé la communauté pour qu’elle apporte un précieux soutien au Nichoir durant la COVID-19. Un gros merci à Bill Andricopoulos, Ross McDonald et Kurt Snyder pour leur formidable travail d’équipe !

Comme neuf !

Le 20 juillet 2020 un agent de la faune d’Environnement et Changement climatique Canada s’est présenté au Nichoir avec un engoulevent d’Amérique, un oiseau insectivore menacé au Canada. L’agent avait été contacté par le citoyen bienveillant qui avait trouvé l’oiseau.

Cet engoulevent juvénile était amaigri et, sa mandibule inférieure étant fracturée, son bec était mal aligné. Pour favoriser la guérison du bec dans la bonne position, chaque soir, les biologistes du centre l’ont stabilisé avec un bandage et, chaque jour, elles l’ont nourri à la main. Au bout de trois semaines leurs efforts ont été récompensés : le 12 août l’engoulevent a été relâché dans la nature avec un bec comme neuf !