Aller de l’avant

L’été, ce n’est pas seulement du temps plus chaud, c’est aussi le spectacle régulier d’oiseaux sauvages affairés à construire leurs nids, puis à prendre soin de leurs oisillons ou de leurs adolescents. Malheureusement, l’été c’est aussi l’époque où les jeunes oiseaux qui explorent leur environnement peuvent éprouver des difficultés et avoir besoin d’aide.

Cette année, l’équipe du Nichoir a déjà admis et soigné un nombre exceptionnel d’oiseaux. La plupart ont été trouvés par des personnes comme vous, désireuses d’aider un oiseau blessé ou orphelin. À ce jour, le patient le plus fréquent a été le canard colvert, un oiseau qui niche souvent en milieu urbain.

Comme un vilain caneton ça n’existe pas, son apparence touchante peut faire que certaines personnes soient portées à l’aider. Or il est important de ne pas interférer avec une mère et son petit. Si vous trouvez un oiseau qui vous semble en détresse, canard ou autre, avant de tenter de le secourir veuillez appeler notre service d’assistance téléphonique (450-458-2809, poste 1). Ce service est disponible de 9 h à 17 h, 7 jours sur 7. Si vous ne parvenez pas à nous joindre, laissez-nous un message et nous vous rappellerons.

Même lorsque les admissions grimpent, la sensibilisation et l’éducation du public demeurent des priorités au Nichoir. Leur rôle dans l’accomplissement de notre mission de conservation des oiseaux sauvages est même primordial. Cette année, nos événements virtuels ont eu du succès et nous ont permis d’atteindre un nouveau et plus vaste public. Pour en savoir plus sur nos événements à venir, consultez le calendrier ci-dessous.

Nous vous remercions tous pour les efforts supplémentaires que vous faites en cette année de célébration du 25e anniversaire du Nichoir. Nous vous sommes extrêmement reconnaissants de votre soutien.

Célébrations du 25e anniversaire – conférences et festival à venir

Dans le cadre des célébrations du 25e anniversaire du Nichoir et des oiseaux locaux, qui s’étendent sur toute l’année, nous vous invitons à vous joindre à nous pour une nouvelle conférence qui vous permettra d’enrichir vos connaissances sur les oiseaux qui partagent notre environnement. Lors de cette conférence nous explorerons la diversité des couleurs chez la faune aviaire, leur rôle et leur biologie. Il est nécessaire de s’inscrire.

Le 8 juillet à 19 h – Les couleurs des oiseaux – Œuvres de la nature (en français).

Inscrivez-vous ici.

Le 15 juillet à 19 h – Bird colors – Nature’s Artwork (en anglais).

Inscrivez-vous ici.

Nous avons aussi le plaisir de vous annoncer le retour de notre événement annuel « Le festival des oiseaux et de la nature », qui prendra une nouvelle forme cette année. Ce sera un festival virtuel d’une semaine – du 9 au 14 août – qui vous proposera une série de présentations en soirée et qui s’achèvera, le samedi 14 août, par une journée complète d’activités. Il reste à souhaiter que certaines activités puissent se dérouler en présence. Nous vous donnerons plus de détails sur ce festival en juillet, et nous espérons que vous pourrez vous joindre à nous !

Les années de la grange – 2e partie

Durant vingt ans, l’équipe du Nichoir s’est démenée dans la vieille grange de Marnie Clarke, et elle a remarquablement réussi. Fonctionner dans de telles conditions représentait un réel défi ! Non seulement l’installation était presque en tous points déficiente, mais, la grange étant par définition un abri saisonnier, le déménagement dans nos quartiers d’hiver, chaque automne, et le retour dans la grange, chaque printemps, représentaient un bouleversement complet et très stressant. Rien d’étonnant à ce que le personnel du Nichoir ait songé à la création d’un abri permanent ultramoderne. Au moment où le projet de nouveau centre fut lancé, en 2009, nous rédigeâmes une liste de souhaits, mûrement réfléchis, qui définissait nos besoins avec précision. En ce sens, les années de la grange peuvent être vues comme un « mal » pour un bien.

Ces années-là furent aussi une grande période de perfectionnement professionnel pour le milieu de la réhabilitation de la faune et pour notre personnel. Plusieurs organismes environnementaux apparurent sur le devant de la scène, et le public comprit de plus en plus l’importance de conserver la nature. Pour Le Nichoir, l’International Wildlife Rehabilitation Council (IWRC) présenta un intérêt particulier car il devint un chef de file mondial en matière d’éducation et de ressources pour la conservation de la faune. Aussi bien Lynn Miller, la cofondatrice du Nichoir, que Susan Wylie, l’actuelle directrice des opérations, y participèrent activement. Toutes deux furent présidentes et membres de son conseil d’administration.

De ses premières années avec l’IWRC jusqu’à aujourd’hui, Le Nichoir a toujours insisté sur l’importance de l’éducation permanente, dont bénéficie son équipe de biologistes de la faune. Cette éducation associée à l’apprentissage pratique au centre a produit un ensemble de connaissances parfaitement adaptées aux besoins des patients aviaires du Nichoir. Et, comme elles sont mises en pratique tous les jours, elles ne cessent de s’enrichir. Par ailleurs, sachant que la réhabilitation de la faune et l’enseignement de la conservation vont de pair, en 2014 Le Nichoir a lancé ses programmes éducatifs en embauchant une biologiste de la faune comme éducatrice à plein temps. Depuis, grâce à nos programmes éducatifs interactifs, à nos conférences et à nos activités familiales, nous avons fait découvrir à des personnes de tous âges l’importance qu’ont les oiseaux pour la santé de la planète.

Les longues années de la grange dépassent largement le fait d’avoir soigné des milliers d’oiseaux en détresse – même si c’est un accomplissement de taille ! Elles représentent en effet une période d’apprentissage et de croissance qui a permis de bâtir les solides fondations sur lesquelles le formidable organisme qu’est Le Nichoir s’appuie aujourd’hui, alors qu’il célèbre son 25e anniversaire.

Quelques conseils concernant l’alimentation des colibris

Les colibris sont d’extraordinaires petits oiseaux très répandus dans la plupart des régions, y compris les zones urbaines et péri-urbaines. Si vous entretenez soigneusement votre mangeoire, vos chances d’en observer seront excellentes.

Voici quelques conseils sur la façon de les nourrir correctement :

  • Changez la solution sucrée au moins deux fois par semaine (davantage par temps de canicule). Une solution abîmée peut les amener à déserter la mangeoire, ou les rendre malades, ou même les tuer.
  • Nettoyez soigneusement la mangeoire à l’eau chaude, y compris l’intérieur des stations d’alimentation, à chaque fois que vous changez la solution sucrée. Si vous constatez la présence de moisissures – taches noires – faites tremper la mangeoire dans une solution d’eau de javel, puis assurez-vous de la rincer à fond.
  • Préparez une solution avec 4 parts d’eau pour 1 part de sucre blanc raffiné. N’utilisez aucune autre sorte de sucre: sucre naturel, sucre de canne, sucre turbinado, sucre brun, miel, sirop d’érable ou autre, car ils contiennent tous des substances qui peuvent être toxiques pour les colibris. N’ajoutez pas de colorant, ou alors utilisez des mélanges tout prêts.
  • La solution sucrée se conserve jusqu’à deux semaines au réfrigérateur.
  • Si vous voulez installer plus d’une mangeoire, placez-les de façon à ce que chacune d’elles soit hors de vue des autres. Sinon, les colibris étant très territoriaux, ils chasseront tout autre colibri visible alentour.

Tournoi de golf

Que vous soyez golfeur ou que vous souhaitiez simplement vous amuser, ne ratez pas cet événement !

Notre tournoi de golf 2021 commencera à midi le lundi 27 septembre.

Des mets seront servis sur le parcours, et un cocktail suivra le tournoi.

Le montant à payer est de 200 $ par joueur. Il donne droit à un reçu aux fins d’impôt de 85 $.

Réservez votre quatuor maintenant en écrivant à Susan : susan@lenichoir.org

DCIM101MEDIADJI_0509.JPG