Quelques conseils concernant l’alimentation des colibris

Les colibris sont d’extraordinaires petits oiseaux très répandus dans la plupart des régions, y compris les zones urbaines et péri-urbaines. Si vous entretenez soigneusement votre mangeoire, vos chances d’en observer seront excellentes.

Voici quelques conseils sur la façon de les nourrir correctement :

  • Changez la solution sucrée au moins deux fois par semaine (davantage par temps de canicule). Une solution abîmée peut les amener à déserter la mangeoire, ou les rendre malades, ou même les tuer.
  • Nettoyez soigneusement la mangeoire à l’eau chaude, y compris l’intérieur des stations d’alimentation, à chaque fois que vous changez la solution sucrée. Si vous constatez la présence de moisissures – taches noires – faites tremper la mangeoire dans une solution d’eau de javel, puis assurez-vous de la rincer à fond.
  • Préparez une solution avec 4 parts d’eau pour 1 part de sucre blanc raffiné. N’utilisez aucune autre sorte de sucre: sucre naturel, sucre de canne, sucre turbinado, sucre brun, miel, sirop d’érable ou autre, car ils contiennent tous des substances qui peuvent être toxiques pour les colibris. N’ajoutez pas de colorant, ou alors utilisez des mélanges tout prêts.
  • La solution sucrée se conserve jusqu’à deux semaines au réfrigérateur.
  • Si vous voulez installer plus d’une mangeoire, placez-les de façon à ce que chacune d’elles soit hors de vue des autres. Sinon, les colibris étant très territoriaux, ils chasseront tout autre colibri visible alentour.

Tournoi de golf

Que vous soyez golfeur ou que vous souhaitiez simplement vous amuser, ne ratez pas cet événement !

Notre tournoi de golf 2021 commencera à midi le lundi 27 septembre.

Des mets seront servis sur le parcours, et un cocktail suivra le tournoi.

Le montant à payer est de 200 $ par joueur. Il donne droit à un reçu aux fins d’impôt de 85 $.

Réservez votre quatuor maintenant en écrivant à Susan : susan@lenichoir.org

DCIM101MEDIADJI_0509.JPG

Le temps chaud annonce de plus nombreuses admissions d’oiseaux

Nous nous attendons à une année très active ! Habituellement, la saison des soins commence en mai au Nichoir. Alors, imaginez notre surprise quand nous avons constaté qu’en 2020 nous n’avions pas cessé d’admettre des oiseaux ! Et, depuis janvier 2021, notre équipe a soigné 60 % plus d’oiseaux que durant la même période des années précédentes. Si ce passé récent est garant de l’avenir, nous ne chômerons pas cet été.

Heureusement, l’équipe du Nichoir s’est enrichie d’une nouvelle recrue à plein temps. Emily Fancelli est notre nouvelle coordonnatrice administrative. Elle a fait des études en administration à Concordia et elle nous arrive avec plein d’idées et de compétences nouvelles. L’équipe du Nichoir souhaite chaleureusement la bienvenue à Emily et espère que vous aurez l’occasion de la rencontrer.

En raison de la pandémie, Le Nichoir est toujours dans l’impossibilité d’accueillir des visiteurs. Vous nous manquez ! Weiyi Liu, notre coordonnatrice des soins aux oiseaux, a organisé une visite virtuelle des coulisses du Nichoir qui aura lieu le samedi 5 juin. Cette visite bilingue durera une heure et abordera l’ensemble de nos activités (intérieures et extérieures). Il est nécessaire de réserver. Pour vous inscrire, cliquez ici.

Afin de maintenir le contact avec la communauté, les bénévoles et le personnel publient régulièrement des informations sur les activités du Nichoir. Désireux d’avoir votre avis sur les informations qui vous semblent les plus importantes et les contenus que souhaiteriez lire à l’avenir, nous avons rédigé un questionnaire. Veuillez prendre le temps de nous faire part de vos réflexions en y répondant : ici.

Les célébrations de notre 25e anniversaire se poursuivent. Afin d’en savoir plus sur nos événements à venir — Festival des oiseaux et de la nature (août), Tournoi de golf (27 septembre), etc. — nous vous invitons à nous suivre sur notre site Internet et nos médias sociaux (Facebook, Instagram et Linkedin).

N’oubliez pas de réserver votre quatuor

Le lundi 27 septembre 2021, dans le cadre des célébrations du 25e anniversaire du Nichoir et de son engagement envers la conservation des oiseaux sauvages, nous vous invitons à participer comme golfeur ou commanditaire ou golfeur/commanditaire au très spécial et divertissant tournoi de golf Le Birdie. Vous et vos amis jouerez sur le magnifique terrain du Club de golf Whitlock tout en dégustant des mets savoureux préparés par des membres de « Hudson à table ». Le président honoraire du tournoi sera Tom Whelan, co-animateur du programme matinal de la station de radio d’Hudson, Lite 106.7. Alors, en plus de vos bâtons de golf, apportez aussi votre sens de l’humour et participez à la fête !

Les années de la grange – 1ère partie

Lorsque la fondatrice du Nichoir, Lynn Miller, et son équipe ouvrirent pour la première fois les portes de la grange de Marnie Clark, elles durent avoir un choc. C’était en 1996, et des décennies d’abandon avaient lourdement affecté le bâtiment. Le plancher disparaissait sous une couche de foin en décomposition qui, par endroits, montait aux genoux ! Si les animaux de la ferme avaient disparu depuis longtemps, la grange n’en était pas moins habitée par une foule de créatures à fourrure et même par quelques couleuvres.

Nullement découragée, l’équipe se lança dans un grand nettoyage avec l’aide d’une troupe de scouts locale. Brouette après brouette, le foin fut sorti pour faire du compost, et d’autres débris furent brûlés à l’extérieur. Puis, toujours avec l’aide de bénévoles, commença l’aménagement intérieur permettant de recevoir et soigner des patients ailés. Des cloisons furent construites afin de délimiter un espace d’accueil, une clinique, et une volière intérieure suffisamment sûre pour que les ratons-laveurs ne puissent dévorer les patients une fois tout le monde rentré chez soi pour la nuit. Au cours des années suivantes, d’autres améliorations furent apportées à la grange et des volières extérieures furent ajoutées afin d’augmenter et d’améliorer les services de réhabilitation des oiseaux.

Si la grange présentait de nombreux défis, le site offrait quelques atouts naturels. En voici un : un gros tas de fumier s’élevait opportunément juste à côté de la porte arrière ; rebaptisé ‘la mine de vers’, c’était une inépuisable source de nourriture pour les insectivores affamés. Et un ruisseau coulant à travers la propriété permettait de garder des seaux pleins de ménés vivants pour nourrir les oiseaux aquatiques.

Au fur et à mesure que la nouvelle de leur excellent travail se répandit, il devint plus facile de recueillir de l’argent. « Pour les oiseaux » — un souper-bénéfice lancé à la fin des années 90, et rebaptisé par la suite « Les saveurs d’Hudson » — eut un succès immédiat et devint le principal événement de collecte de fonds du Nichoir, jusqu’à sa suspension en 2020 pour raison de pandémie. Mais, comme l’a dit Lynn Miller, le don le plus mémorable date de l’automne 1999, quand une fondation leur octroya 5000 $. L’équipe fit la fête et affecta immédiatement les fonds à l’installation d’une fosse septique qui permit d’avoir une salle d’eau fermée, équipée d’une toilette avec chasse d’eau !